Autoportrait

Publié le par Théia

Pour cette semaine, Dana choisit le thème de l'autoportrait.  Une photo, un dessin, un poème, tout autre chose..., la seule condition étant un travail personnel stricto senso.  Alors, m'en suis allée farfouiller dans mes cartons, ai retrouvé un ancien texte, et puis un autre, et le dilemne du choix.  Après moult hésitations, j'ai choisi la voie de l'honnêteté, les mots qui correspondent le mieux à l'instant.  Mais comme j'ai un faible pour le second texte, j'en ferai un post séparé.  Histoire de me faire plaisir :)


                                                         Autoportrait


              Une parole qui me chahute dans le vide matriciel, un cri étouffé dans la nuit de ma mémoire. Plaisir oublié de flâner au hasard des lettres d’un dictionnaire, dans l’attente de l’heure fatidique d’un départ. 

C’était le dimanche soir, chaque semaine, à dix-huit heures, la famille réunie autour de la table de cuisine.  Je lisais, la peur au ventre, l’oreille tendue vers le tic-tac d’un rouge métronome.  Lui me répondait, comme un écho, rouge de mon sang pulsé au rythme d’une prière silencieuse: pas encore, pas encore … A pleine paume, je prenais ce livre magique, celui qui m’emmène dans son voyage au pays des mots, le dictionnaire de la langue française.  M’émerveillais de la beauté ocellée de l’orchis,  découvrais les prestigieuses prosatrices du XVIIème siècle, et les splendeurs de la mythique Samarkand… J’en oubliais, l’espace d’un court instant, cette douleur de l’exil qui me taraude l’âme depuis toujours, depuis le temps où je n’étais pas née, le temps où je n’étais point nommée.


Dans la brume du soir, les feuilles du dictionnaire frissonnaient en un friselis de mots à rêver: marbrure… jaspure… racinage… livedo… solitude chocolatée…  C’était l’extase.  Et j’en devenais presque belle.


(Texte écrit en 2004, légèrement remanié.)

Publié dans Thème de la semaine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
<br /> ! magnifique tout simplement, quel plaisir de t'avoir découverte ! Merci :)<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> Je m'en vais chez toi, te découvrir... :)<br /> <br /> <br />
L
<br /> Ton regard, et ta relation intime aux mots, d'amour<br /> quel bel autoportrait<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> Merci Laure-H.<br /> <br /> <br />
C
<br /> wouah! superbe texte j'aime beaucoup et jolie autoportrait bon WE et merci<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> Bonjour Cigalette.  A nous revoir bientôt sur nos blogs :)<br /> <br /> <br />
~
<br /> C'est magnifique...je te remercie.bises<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> Dana, n'est-ce pas toi qui galvanises notre énergie au sein de ta dynamique communauté?...<br /> C'est toujours un plaisir de te voir...<br /> <br /> <br />
E
<br /> Un texte où Théia semble se trouver bien plus encore entre les mots qu'en dedans...<br /> <br /> Et quel somptueux mots en épilogue! "...C’était l’extase. Et j’en devenais presque belle."<br /> <br /> Simplement magnifique. J'aime.<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> Merci pour tes mots Esperiidae.<br /> <br /> <br />