Ce premier jour de l'An

Publié le par Théia


Elle avait ressenti la solitude.  D’ordinaire, elle aimait le silence, et la quiétude des pièces désertes.  Elle écoutait le bruissement des objets qui lui contaient des histoires du monde entier.  Elle aimait cela.  Etre seule.  Le corps plein de mille rêves.  Ce premier jour de l’an était différent.  Elle avait froid.  Ses pieds glacés alourdissaient son pas.  Ses doigts engourdis tenaient à grand peine, le crayon qui refusait d’écrire de beaux mots…  Son corps sonnait le vide.  Comme une théière en porcelaine de chine bleue et blanche dans l’absence de l’eau chaude et des feuilles de thé odorantes.  Un vide cristallin…

Derrière la vitre, les toits des voitures pâlissaient sous la brûlure des cristaux de neige.  Son regard recula sur le rideau de dentelle parsemé de volutes florales, et le ficus benjamin qui n’en finissait pas de pousser ses nouvelles feuilles contre la fenêtre.  Son regard recula encore.  Jusqu’à la blancheur de la table de cuisine.  C’est là qu’elle était assise.  Elle avait mal aux mots.

Publié dans Fragments

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
<br /> Hélas, la matière est bien faible...<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Eh bien, Théia, que deviens-tu ?<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> Mon ordinateur a rendu l'âme.  Je viens d'avoir un netbook d'appoint.  Je dois tout réaménager :(  Je galère entre mes soucis de famille et la technique qui défaille.  J'oublie<br /> mes mots.  Je m'oublie... <br /> Merci pour ta pensée.<br /> Affectueusement,<br /> <br /> <br />
I
<br /> Pensées...Que deviens-tu ?<br /> Toi et tes créations manquent...<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> un petit coucou et bon week end<br /> <br /> <br />
Répondre
I
<br /> Un sourire en passant. Bisou Théia<br /> <br /> <br />
Répondre